L'agroforesterie

L’agroforesterie moderne est la reprise d’un savoir-faire ancestral qui consiste à planter des arbres en proximité de cultures en pleine terre (céréales, légumes, herbes aromatiques, fourrages…)


Pourquoi planter des arbres sur des terres agricoles ?

La plantation d’arbres fruitiers en agroforesterie permet :

  • de lutter contre le réchauffement climatique, par l’ absorbation du CO2 et le rejet de l’Oxygène (99 % de la matière solide de l’arbre provient du CO2 de l’atmosphère)
  •  de fertiliser le sol
  •  de maintenir la biodiversité et l’eau
  •  De soutenir les productions agricoles locales et renouer parfois avec des pratiques culturales oubliées, exemples du châtaignier ou de la réintroduction du pistachier

Notre agriculture a besoin des arbres qui peuvent apporter de multiples bénéfices aux cultures.
« La forêt a un sol vivant et fertile, les ligneux jouant un grand rôle dans l’augmentation de la fertilité des sols. Les transferts de matière organiques vers le sol sont importants, et les racines des arbres permettent d’accéder à l’eau et aux nutriments sur une grande profondeur. Vous avez un sol riche dans lequel vous pouvez faire pousser presque tout ! » rappelle  Alberte Bondeau du CNRS.*

Loin d’opposer forêt et agriculture, l’agroforesterie instaure une logique de co-bénéfice. « Dans la parcelle en agroforesterie, les arbres plus espacés poussent mieux et la culture qui se trouvent entre les arbres bénéficient d’un meilleur recyclage des nutriments avec l’activité intense des mycorhizes associées aux arbres. »

Nos champs d'éxpérimentations

Lettre officielle du Président de la Région Sud Monsieur Renaud Muselier.